Dieulefit

armoiries Dieulefit
Maire

Madame Christine PRIOTTO

Nombre d'habitants 3 200
Departement Drôme
Hôtel de ville Rue Justin Jouve –BP 75
26220
DIEULEFIT
Tél. : 04 75 46 96 80
image Dieulefit image Dieulefit image Dieulefit image Dieulefit

Une ville d’artisans et d’artistes

Il existe sur ce territoire de Drôme provençale un ferment propice à la création et à la rencontre des artisans et des artistes Ils sont nombreux à témoigner ici de leurs talents et de leur passion pour la matière : terre, bois, cuir, textile, la pierre. Chaque atelier y participe à sa manière par l’originalité de ses productions et de ses techniques révélant souvent l’ouverture de ces artisans aux autres arts. Mais, de tout temps la poterie et la céramique d’art ont fait la renommée de la ville.

Dieulefit : une longue tradition potière

Dans le pays de Dieulefit, des potiers gallo-romains du Ier siècle à ceux de la première moitié du XXe, il est une constante : l’utilisation d’une argile locale riche en kaolin extraite de la carrière des « Vitrouillères »et permettant une production utilitaire réfractaire. Elle avait aussi une valeur esthétique par sa couleur jaune si particulière. Ces deux facteurs ont fait la renommée de Dieulefit en tant qu’art utilitaire. Un four de potier daté du XIIe siècle a été découvert et l’existence d’une tuilerie est attestée depuis 1421. Le nombre de potiers ira ensuite croissant. Dès le XIXe siècle, une industrie céramique, essentiellement utilitaire, s’installe à Dieulefit avec plus de cent ateliers dans la seule vallée du Jabron. La poterie d'art apparaîtra, grâce à Sully Bonnard, en 1910, donnant ainsi un souffle nouveau à la terre. Viendra ensuite Étienne Noël, un maître potier également maître verrier et peintre dont les formes sont encore reprises aujourd’hui. L’art prendra toute sa place dans le travail des potiers avec, en chef de file, dès les années 60, l’artiste Jacques Pouchain. Lorsque ces artistes sont venus s’installer à Dieulefit, ils se sont emparés de ce matériau et ont fait évoluer les formes et les couleurs. 

Une activité toujours très dynamique

Aujourd’hui, les 42 potiers et céramistes installés sur le territoire du Pays de Dieulefit sont tous attachés et liés à cette mémoire. Ce pays attire traditionnellement de nombreux artisans d’art et artistes. Par exemple, récemment un designer, Guillaume Bardet a travaillé en 2010 et 2011 avec des potiers du territoire sur un projet « L’usage des jours ». Une pièce est dessinée chaque jour pendant une année et c’est ainsi que seront réalisées 365 pièces aux formes novatrices : ce travail a reçu le prix de «l’Intelligence de la main » attribué par la fondation Bettencourt-Schuller. Cette exposition connaît une vocation internationale puisqu’elle a été présentée en 2012 non seulement à la Cité céramique de Sèvres et en Drôme provençale (Montélimar-Dieulefit), mais aussi au Grand Hornu en Belgique et sera exposée au printemps 2013 au MUDAC à Lausanne.

Un lieu dédié : la Maison de la Céramique du Pays de Dieulefit

Ce lieu est né sous forme associative dans les années 90 d’un regroupement de potiers locaux soucieux de se doter d’une structure d’exposition. En partenariat avec l’association d’Argiles (association de céramistes de la région Rhône-Alpes), elle a donné naissance en 1997 à une formation aux métiers de la céramique, répondant ainsi à une demande des professionnels inquiets du vieillissement de leur profession.

Actuellement, après d’importants travaux de réhabilitation et d’agrandissement, la structure devenue un établissement public porté par la communauté de communes du pays de Dieulefit s’est transformée en un centre contemporain de la céramique qui a pour vocation d’assurer le passage de la « tradition » de la céramique du Pays de Dieulefit à la modernité de la céramique d’aujourd’hui.

On y trouve ainsi un espace muséal qui rappelle la tradition potière depuis les origines, un espace d’expositions temporaires, un centre de formation qui accueille 10 stagiaires par an et leur donne une formation certifiante de niveau Bac+2.